Reproduction-jument-3
Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Tous les propriétaires de juments se sont déjà un jour posé la question de faire reproduire leur équidé, mais concrètement, comment ça se passe ? En effet, mettre sa jument à la reproduction n’est pas toujours simple, de nombreux critères doivent être pris en compte.

reproduction-jument-46-3Avoir un poulain de sa jument est une idée qui séduit de nombreux propriétaires, cependant la reproduction de la jument n’est pas si simple. En effet, de nombreux critères sont à prendre en compte. Il faut tout d’abord avoir vérifié l’aptitude de la jument à pouliner et avoir anticipé la gestion de la jument pleine, la naissance du poulain et l’entretien des animaux (en lactation pour la jument et en croissance pour le poulain). Puis, lorsque la décision de mettre la jument à la reproduction est prise, il est nécessaire de connaitre la réglementation et les bases du cycle ovarien chez la jumentafin de choisir la méthode de reproduction appropriée.

Les bases de la reproduction

reproduction-jument-46-2Rappelons tout d’abord que l’activité sexuelle de la jument est saisonnière, il faut donc attendre le printemps pour mettre sa jument à la reproduction. Puis, durant la belle saison, la jument va enchainer une succession de cycles. Le cycle sexuel de la jument dure environ 21 jours, cette durée est variable selon les juments, leur état de santé, les conditions climatiques ou en sortie d’anoestrus saisonnier. Un cycle comprend une période de refus de l’étalon (ou dioestrus) d’environ 15 jours et une phase de chaleur (ou oestrus) qui dure en moyenne une semaine (mais cela peut être très variable !) et se termine normalement, quelque soit la durée des chaleurs, par l’ovulation. La durée de vie de l’ovule expulsé lors de l’ovulation est de 6 heures, c’est pourquoi le moment de l’accouplement ou de l’insémination est déterminant pour une obtenir une fécondation. Si la fécondation n’a pas lieu, un cycle recommence. Afin de réunir les meilleures conditions possibles pour la venue au monde du poulain, il est souhaitable d’avoir une naissance aux beaux jours, en comptant donc 11 mois de gestation, la jument ne doit donc pas débuter sa gestation trop tard dans l’année. Finalement le nombre de cycles exploitables lors d’une saison de reproduction est très limité et selon le mode de reproduction choisi, repérer les chaleurs et le moment de l’ovulation est donc la clé d’une possible fécondation.

Les différents types de monte

Les différents modes de reproduction possibles sont la monte en liberté, la monte en main, l’insémination artificielle et le transfert d’embryon. La monte en liberté consiste à laisser la jument et l’étalon s’accoupler librement sans aucune intervention de l’homme. La monte en main est un accouplement où l’étalon est tenu en longe et mené jusqu’à la jument par un étalonnier. L’insémination artificielle est le fait de récolter la semence de l’étalon pour ensuite inséminer la jument. En réalité, il existe différents types d’insémination artificielle selon le mode de conservation de la semence. L’insémination artificielle de sperme frais consiste à récolter l’étalon et faire une insémination immédiate (dans les 30 minutes). La semence est alors souvent fractionnée en plusieurs doses dans le but d’inséminer plusieurs juments avec une seule récolte. De la même façon, le sperme peut être conservé à une température de 4°C et dans ce cas l’insémination artificielle de sperme réfrigéré peut être faite jusqu’à 48h après la récolte, il peut également être congelé, dans une cuve d’azote liquide à -196°C, conditionné sous forme de paillettes, il n’y a alors pas de limite de temps de conservation. Enfin, le transfert d’embryon consiste à prélever un embryon au stade précoce (7 ou 8 jour après la fécondation de la jument donneuse) pour l’implanter dans l’utérus d’une jument receveuse. Cette dernière, aussi appelée jument porteuse, assurera donc le développement du fœtus, la mise bas et l’allaitement du poulain jusqu’à son sevrage.

Produits associés à Technihorse :

Pour la mise à la reproduction de la jument :

Pour la gestation et lactation de la jument :


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.